ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)



avatar

Isdès
fils de Néhésy
Je me prénomme Isdès. On me connait plus sous le surnom de : Khaibit (l'ombre). Je suis né(e) il y a : 31 ans dans la charmante ville de : Thèbes. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 64 papyrus. Je suis actuellement : célibataire, je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Jason Momoa. Je dois mon avatar à : Arté.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 16:05



Entre dans cette cité
❝Isdès❞
fils de néhésy

âge ∞ 31 ans; lieu de naissance ∞ Thèbes; jour et mois de naissance ∞ le 3 du mois de Mekhir; statut civil ∞ célibataire, marié à son devoir; quartier d'habitation ∞ tantôt là où son devoir le mène souvent dans le quartier Maâtyou sinon à la demeure familiale dans le quartier Hemuu; métier ∞ soldat missionné pour protéger des personnes importantes et secrètement membre de la guilde des assassins;groupe ∞ haute société ; niveau social ∞ Il fait partie d'une famille qui, grâce au commerce, a su se faire une place convenable dans la société; crédit ∞ tumblr;
Popularité à Thèbes (nobles)
■■■■■□
Popularité à Thèbes (peuple)
■■■□□□
Influence sur la population
■■□□□□
Soif de pouvoir
■■■□□□
Loyauté envers pharaon
■■■■■□
Croyance des dieux
■■■■■■


❝show no mercy, show only obediance❞

Je vais vous raconter mon histoire ∞ Isdès affutait son khépesh, une pierre brute dans la main droite. Silencieux depuis qu’il s’était mis à la tâche, seule résonnait derrière lui le bruit caractéristique de son père qui travaillait une pierre précieuse. Ce dernier avait bien essayé de lui montrer la taille de ce rubis et la valeur qu’il acquerrait sitôt porté au coup d’une égyptienne nantie mais Isdès ne feignait plus l’intérêt pour un commerce qui l’avait pourtant nourri durant toute son enfance. Sa lame était bien plus précieuse, sa prunelle, son objet de travail, sa compagne, le prolongement de son bras musclé. Son père l’avait toujours su : son ainé ne reprendrait jamais le commerce, laissant cette responsabilité et la réputation de la famille reposer sur les épaules de son frère cadet. Il devait encore regretter d'avoir transmis ces enseignements à Isdès. Il regrettait encore de lui avoir appris à manier le khépesh d’une façon bien plus subtile que lui avait enseigné l’armée. Il n’aurait jamais dû lui mettre en tête ces histoires de guilde, de famille spirituelle qui s’unissait dans le meurtre organisé et la discrétion des éliminations. Pourtant, Isdès avait été le candidat parfait. Immense bête de presque deux mètres au grand damne de son paternel, il s’était toujours fait remarquer pour sa stature imposante et ses manières cavalières. Isdès aimait se montrer, il aimait faire parler, faire détourner les regards. N’était-ce parfait pour dissimuler un dessein bien plus secret derrière l’illusion d’un corps de brute ? Mais le père n’avait pensé qu’Isdès se détournerait de son devoir familial pour embrasser l’âme spirituelle de son grand-père. Une véritable réincarnation du nubien qui avait foulé pour la première fois la terre d’Egypte en qualité de prisonnier. Désormais c’était une famille respectable que celle du père Néhésy. Isdès s’était officiellement engagé dans l’armée, officiant comme garde du corps auprès d’éminentes figures égyptiennes. Il s’occupait de la survie des autres, obéissait à des ordres arbitraires et sitôt qu’il rentrait chez lui, il devenait le plus insolent des quatre enfants. Que la sagesse n’atteigne l’ainé en premier était une douce illusion dont s’était bercé Néhésy. La rébellion avait toujours scellé cette relation tumultueuse entre le père et le fils et malgré tout, chaque fois qu’ils s’échangeaient des regards noirs d’incompréhension mutuelle, triomphait toujours ce besoin de savoir l’autre en vie.

Pourtant, Isdès était un ainé dévoué, un frère attentionné. Sur lui, se portait les marques de l’amour qu’il portait à sa fratrie. De ses longs cheveux noirs que seule la cadette de la famille, Téti, avait le droit de tresser depuis sa plus tendre enfance. Des lignes mystérieuses et bleutées qu’il arborait sur le torse depuis qu’il s’était amusé avec son autre sœur avec des pigments étranges qui depuis ne s’effaçaient plus. Elle lui avait toujours dit que ses lignes ressemblaient à des ailes et que tôt ou tard, Isdès finirait par s’envoler. De sa cicatrice qui barrait son arcade sourcilière gauche, vestige de chahuts d’adolescents qui avaient mal tourné avec son frère. Des témoignages qu’il gardait jalousement, dont il ne révélait jamais l’histoire mais que toujours il exhibait, avec fierté et orgueil.

Oui l’histoire d’Isdès se lisait sur sa silhouette, sur son visage. Cette barbe qui s’allongeait de jour en jour, d’année en année. Il était un assassin. Depuis qu’il avait commencé, depuis que les contrats s’accumulaient et que son khépesh jamais ne demeurait immaculé, il avait décidé de se laisser pousser la barbe. En leur honneur. En l’honneur de ceux qu’il tuait sans remords, sans scrupule, avec la fierté du travail bien fait. Il ne laissait jamais aucune trace derrière lui sinon par ces poils ébène qui continuaient inlassablement de couvrir son menton. Pour ne pas oublier, pour ne pas craindre qu’ils ne viennent un jour le hanter. Qu’elle ne vienne un jour le hanter. Eugenia, elle s’était appelée. La blondeur des champs d’Italie et la pâleur du désert après l’aube. Alors qu’il accompagnait un émissaire égyptien, assurant sa protection lors d’une mission en Italie, il l’avait vue. De haute naissance, fraiche comme la rare pluie, discrète comme l’oiseau de nuit et plantureuse comme le fruit mûr dans lequel on voulait mordre. Il avait mordu à pleines dents, sa maitresse elle était devenue. La différence de sa peau tannée quand elle touchait la sienne, si translucide. Il n’avait jamais eu peur de la blesser parce qu’elle avait semblé divine, immortelle dans sa beauté et sa bienveillance. Puis un nouveau contrat, un comme les autres. L’émissaire l’avait pointée du doigt, un soir, alors qu’elle était de dos, discutant avec sa camériste. Elle était dangereuse à ses ambitions, sa langue déliée risquait de compromettre des accords. Isdès se souvenait de cet index orné de trois bagues qui lui avait ordonné d’assassiner sa maitresse. L’avait-il aimé ? La question n’était pas survenue quand il extirpa de sous les draps qu’il venait de partager, le précieux khépesh. La question n’avait pas été formulée quand il lui trancha la gorge dans son sommeil, souillant cette nuque pâle de son sang. Dans la nuit, Isdès s’était évaporé, ne regardant pas une seule fois par-dessus son épaule pour voir la douce Eugenia gisant dans son lit. Il fut officieusement grassement récompensé de sa missions et alué de sa discrétion. Il fut officiellement remercié du retour sauf de l’émissaire comploteur en Égypte, il y a désormais six mois. Et il fut remercié des flammes du regret qui depuis nourrissait ses entrailles et menaçait la sérénité de son âme.
Isdès laissa tomber la pierre sur le sol aride et se redressa de toute sa hauteur, glissant son arme dans sa ceinture, à sa gauche. Il adressa un bref regard en coin à son père qui s’attelait désormais à faire fondre de l’or dans son âtre brûlant. Isdès sortit de la demeure familiale et s’en alla vers le temple d’Isis où l’y attendrait la prêtresse dont il avait la charge. La question le hantait depuis.


∞ Que pense votre personnage à propos des évènements actuels ?
Soldat, Isdès est très attentif à la situation politique d'un pays - c'est ce qui garantit les quelques pièces dans sa poche et surtout la survie des éminentes personnes qu'il est employé pour escorter. Tant que les affaires continuent de tourner, il se fiche bien de savoir qui critique l'autre. Cependant Isdès reste attentif à chaque détail, chaque rumeur, chaque silhouette aperçue là où elle ne devrait être. La sécheresse l'a touché comme tout le monde - des heures insupportables passées à se tenir debout, immobile, à côté d'une protégée qui l'ignorait. Le pharaon ? Isdès n'a jamais d'avis. Malheureusement comme tous les soldats de l’Égypte, il est conditionné à obéir, qu'importe la main qui donne les ordres.
∞ Votre personnage pense-t-il à un éventuel retour des dieux parmi les mortels ? Quel est son avis sur cette rumeur ?
Comme tout égyptien qui se respecte, Isdès est très croyant. Si croyant qu'il ne croit pas possible que les dieux puissent se retrouver parmi les mortels ? A quel dessein ? Ils ont tant la main mise sur les pauvres âmes des humains, le droit de réussite et d'échec sur le destin de chacun. Quel est l'intérêt de se mêler à la plèbe quand le trône sur lequel vous êtes assis est si confortable ? En revanche, il reste persuadé que les actions de chacun sont observée et à l'occasion, récompensées ou châtiés. Si cet homme a recouvré la vue, peut-être était-ce pour qu'il puisse mieux voir ce qui se cacherait derrière lui la nuit.
∞ Que pense votre personnage sur l'arrivée massive d'étrangers à Thèbes ?
Si l'arrivée massive des étrangers représente peut-être une future clientèle pour le commerce de son père, Isdès voit cela d'un mauvais oeil. Il a déjà eu l'occasion de franchir les frontières, d'aller côtoyer d'autres civilisations pour des ambitions plus ou moins dissimulées. Il ne sait que penser. Selon lui, l’Égypte est si exceptionnelle, si puissante qu'elle ne peut qu'attirer les convoitises ou les jalousies. Il se montre peu avenant et garde un œil méfiant sur cette nouvelle population, prêt à défendre les intérêts de son royaume.


qualités ∞ loyal, persévérant, protecteur, a le sens du devoir, observateur ; défauts ∞ beaucoup trop orgueilleux, jaloux, rancunier, peu bavard, vaniteux, turbulent, insolent, grossier, borné ; rêve ∞ Qu'il parvienne à maintenir sa paix intérieure aussi bien que la paix qu'il maintient en Égypte; pire cauchemar ∞ Que les morts ne viennent le hanter ; membres de la famille ∞ Ses deux parents sont encore vivants. Il vit également pour protéger sa fratrie qui se compose d'un frère cadet et de deux soeurs cadettes (Téti).
pseudo ∞ Dandan; fréquence de connexion ∞ tous les jours, un peu moins pour le RP; comment as-tu connu le forum ∞ j'ai bavé sur le projet bazzart des semaines durant; autre compte ∞ nope; célébrité sur l'avatar ∞ Jason Momoa.




Dernière édition par Isdès le Lun 25 Mai - 0:20, édité 7 fois
avatar

Mérésânkh "Nephtys"
déesse protectrice des morts
Je me prénomme Mérésânkh "Nephtys". On me connait plus sous le surnom de : Shas (celle qui esquive) Je suis né(e) il y a : 20 ans dans la charmante ville de : Thèbes Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 26 papyrus. Je suis actuellement : célibataire je vis dans la ville de : Thèbes On me dit souvent que je ressemble à : Shanina Shaik Je dois mon avatar à : moi-même

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 16:08
* Observe le mortel de sa vie *

TOI ! Ma lune, mon soleil, l'étoile qui guide mes pas, le rayon de soleil qui efface ma tristesse (poésie du jour, bonjour)
J'ai tellement hâte de te lire, de rp avec toi, de faire plein de bébés momoa avec toi !



Bon courage pour ta fiche mon n'amour
avatar

Téti
fille de Néhésy
Je me prénomme Téti. On me connait plus sous le surnom de : Téti Je suis né(e) il y a : 18 ans dans la charmante ville de : Thèbes. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 270 papyrus. Je suis actuellement : destinée à rester pure et chaste. je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Marina Nery. Je dois mon avatar à : electric bird.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 16:20
Aaaaaaaaaaaaaaaaah
Mon frère !!!!!!
Hâte de pouvoir enfin commencer cette aventure avec toi (et l'autre grognasse qui veut te faire des bébés )



eat pray love

Invité
Invité
Je me prénomme Invité.


Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 17:39
L'avatar
Welcome
Si tu as une question, surtout n'hésite pas
avatar

Summayah
fille de Meidoun
Je me prénomme Summayah. On me connait plus sous le surnom de : Summa Je suis né(e) il y a : 19 ans dans la charmante ville de : Memphis Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 245 papyrus. Je suis actuellement : veuve je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Deepika Padukone. Je dois mon avatar à : Yiiie.

MES RELATIONS
Pakhémetnou (mari décédé).
Pakhémetnou fils (fils âgé de un an).
Paï (homme à tout faire).
Niu (nouveau serviteur).
Meidoun et Ouadjousy (ses parents).
Isdès (ennemi juré).
Téti (ennemie).
Amenophis (ennemie).
Imhotep (sombre vizir).
Myt (un chat noir).

MES HISTOIRES
faire justice (ici)
supplice du désert (ici)
les mots de l'affabulatrice (ici)
suspicions d’État (ici)


Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 22:10
Bienvenu sur le forum Dandan
Bonne chance pour ta fichouille !!
avatar

Isdès
fils de Néhésy
Je me prénomme Isdès. On me connait plus sous le surnom de : Khaibit (l'ombre). Je suis né(e) il y a : 31 ans dans la charmante ville de : Thèbes. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 64 papyrus. Je suis actuellement : célibataire, je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Jason Momoa. Je dois mon avatar à : Arté.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 22:50
Mérésankh, un peu de tenue mademoiselle, dois-je vous rappeler que vous êtes dévoués aux dieux ? *affute sa lame*
Téti, sœurette, ma chère soeur, te voilà si belle, si pure, si intouchée, si... *réaffute sa lame*
Tiy et Summayah, ohlala merci si vous saviez à quel point j'ai hâte de vous rejoindre.
avatar

Téoudjâef
le malicieux
Je me prénomme Téoudjâef. On me connait plus sous le surnom de : Téou' . Je suis né(e) il y a : 26 ans dans la charmante ville de : Thèbes. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 69 papyrus. Je suis actuellement : Célibataire, je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Tahar Rahim. Je dois mon avatar à : Yiiie.Tahar Rahim - Téoudjâef

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  Lun 25 Mai - 0:49
J'aime beaucoup, c'est bien ficelé et très cohérent    à bientôôôôôt !!  

Validation des papiers
un garde te laisse enfin entrer

Félicitation à toi, Isdès ! Te voilà habitant(e) de la cité des dieux. Maintenant que ton nom est officiellement inscrit dans les archives de la ville, tu dois aller te présenter à ces endroits : demande de rang, réservation d'avatar, fiche de liens, fiche de rp et annexes. Ce sont des étapes importantes pour ton intégration, tu ne dois pas les louper. Nous te souhaitons encore la bienvenue parmi nous et espérons que tu réussiras à t'intégrer à tes nouveaux voisins.


Contenu sponsorisé
Je me prénomme Contenu sponsorisé.


Sujet: Re: ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)  -  
 

ISDÈS feat. Jason Momoa (TERMINEE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 

 Sujets similaires :

Yaël H. Mahina ► jason Momoa ||Jason Momoa gravement blessé... ||(m) | JASON MOMOA | négociable + keep moving ||conan (again ...) ||This used to be a funhouse. ||