SUMMAYAH feat. deepika padukone (TERMINEE)



avatar

Summayah
fille de Meidoun
Je me prénomme Summayah. On me connait plus sous le surnom de : Summa Je suis né(e) il y a : 19 ans dans la charmante ville de : Memphis Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 245 papyrus. Je suis actuellement : veuve je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Deepika Padukone. Je dois mon avatar à : Yiiie.

MES RELATIONS
Pakhémetnou (mari décédé).
Pakhémetnou fils (fils âgé de un an).
Paï (homme à tout faire).
Niu (nouveau serviteur).
Meidoun et Ouadjousy (ses parents).
Isdès (ennemi juré).
Téti (ennemie).
Amenophis (ennemie).
Imhotep (sombre vizir).
Myt (un chat noir).

MES HISTOIRES
faire justice (ici)
supplice du désert (ici)
les mots de l'affabulatrice (ici)
suspicions d’État (ici)


Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: SUMMAYAH feat. deepika padukone (TERMINEE)  -  Dim 17 Mai - 16:38



Entre dans cette cité
❝Summayah❞
fille de Meidoun

âge ∞ 20 ans ; lieu de naissance ∞ Memphis ; jour et mois de naissance ∞ 4e jour du mois de Mésori ; statut civil ∞ veuve ; quartier d'habitation ∞ Maâtyou ; métier ∞ femme au foyer, membre de la confrérie des assassins ; groupe ∞ haute société ; niveau social ∞ difficultés financières à venir ; crédit ∞ tumblr ;
Popularité à Thèbes (nobles)
■■■■■□
Popularité à Thèbes (peuple)
■□□□□□
Influence sur la population
■□□□□□
Soif de pouvoir
■□□□□□
Loyauté envers pharaon
□□□□□□
Croyance des dieux
■■■■■□


❝je te traquerai jusqu'à entendre ton dernier souffle contre ma visage ensanglantée❞

Je vais vous raconter mon histoire ∞ ❝Il fallait bien en arriver là. Je ne souhaite la vie que j'ai vécu à personne. Même pas à mon pire ennemi. Je suis esclave de mon destin, enchaînée à un boulet que je tirerai jusqu'à ce que mes os se brisent sous le poids des responsabilités de mon rang, de mon statut et de cette cité maudite.❞

C'est l'histoire d'une fille qui, dès sa naissance, était vouée à un destin plutôt intéressant. Simple, rempli de fastes et de richesses, mais qui s'est complexifié avec les années.

Summayah est la fille de Meidoun et Ouadjousy, de riches nobles originaires de Memphis. Ses deux géniteurs faisaient partis de la, si mythique et secrète, organisation des assassins. La famille de la jeune femme comptait plusieurs générations d'assassins et le flambeau se passait de parents à enfants. Un certain honneur, nous direz-vous. Elle a donc grandi dans un univers à la fois luxueux et joyeux, entourée de ses nombreux frères, mais aussi sombre. Hélas,ce n'est pas de tout repos de vivre dans une famille d'assassins. Tous ces mystères qui ne pouvaient être révélés sans mettre en péril la vie d'une famille entière. C'était difficile. Surtout pour une personne du tempérament de Summayah qui était, à l'époque, très extravertie et était le genre de fille à parler facilement à des inconnus. Son éducation ne fut pas de tout repos pour ses pauvres parents, surtout qu'elle était leur dernier enfant.

Les années ont défilés, les petites canailles de la famille ont toutes grandies. Les frères de Summayah quittèrent le giron familial pour s'installer dans les quatre coins de l’Égypte, rejoignant ainsi différentes ailes de la guilde des assassins, tout en continuant de paraître en simple noble, à compter leurs richesses. La jeune femme, quant à elle, a suivi le même parcourt que ses frères. Entraînée par sa mère dans l'art de tuer, elle a trouvé en sa personne un idéal à atteindre. Experte dans le maniement des armes de petite taille, elle possède aussi de bonnes connaissances dans le domaine des poisons.

A l'âge de 13 ans, elle fut introduite officiellement en tant que membre de la guilde et eu ses premiers contrats. Une vraie fierté pour sa famille, même s'ils n'en doutaient pas. Quelques années plus tard, Summayah rencontra son futur époux, lors d'une mission dans le sud du pays : Pakhémetnou, lui aussi était d'origine noble, mais il vivait dans la ville de Thèbes. Ils  décidèrent de s'unir devant les dieux à l'âge de 15 ans et s'installèrent à Thèbes, dans le quartier Maâtyou. Tout semblait parfaitement se dérouler. Leur vie presque idyllique ne laissait pas présager la venue de l'obscurité et de la mort.

Les deux assassins ne parlaient pas de leurs contrats, s'étaient une règle qu'ils avaient instaurée dans leur relation. Lorsque l'un quittait la demeure, l'autre ne devait pas l'interroger sur les raisons de son départ. Une sorte de code d'honneur intégré dans leurs gênes d'assassins. Selon eux, cela leur permettait de séparer "vie privée" et "vie professionnelle". Ils pensaient que ça les protègeraient. Erreur.

Un matin, alors qu'elle venait de rencontrer une guérisseuse et qu'elle était sur le chemin du retour, pour annoncer une grande nouvelle à son époux, elle découvrit son corps sans vie dans la pièce principale. Ce dernier était allongé sur le sol, les paupières closes, comme s'il venait de s'endormir pour un sommeil éternel. Il n'avait jamais été aussi paisible, comme reposé. Cette vision la révolta plus qu'elle ne la traumatisa. Des morts elle en avait vu tout au long de sa vie. Là, c'était sa moitié qui gisait devant elle. Une seule pensée apparut dans son esprit : qui. Qui avait osé s'en prendre à lui ? Qui avait réussi à ôter la vie à ce maître assassin si aisément sans y laisser sa propre vie ? C'est là que sa vie bascula.

Summayah se lança sur les traces de l'homme, ou de la femme, qui avait assassiné Pakhémetnou. Les mois et les années défilèrent à une vitesse folle. L'enquête n'avança pas. La jeune femme mis entre temps au monde le petit Pakhémetnou, du nom de son époux décédé, et tenta de l'élever du mieux qu'elle pouvait. Mener une vie de noble aux yeux du monde, devoir justifier la mort étrange de son mari aux yeux de la haute société de Thèbes, et tout ça tout occupant la fonction d'assassin, ce n'était vraiment pas chose aisée.

Il y a seulement quelques jours, l'enquête sur la mort de son mari avança d'un grand pas. Un membre de la guilde des assassins est venu à sa rencontre pour lui donner un document signé de la main même du pharaon Horemheb. Ce dernier aurait commandité l'assassinat de son mari, de la main d'un des membres de la guilde des assassins. Son motif ? Conspiration contre le pharaon. Affaire à suivre.


∞ Que pense votre personnage à propos des évènements actuels ? (contexte, situation politique du pays, intrigues, ...)
❝Je pense que le pays est gouverné par un pantin aux mains d'une reine diabolique. Notre grande nation court à sa perte. Il faudrait que ce pharaon ridicule disparaisse. Ne partagez pas mes paroles avec n'importe qui, je risque ma vie en vous avouant cela. Sinon je ne fais pas de politique, donc la situation politique ... je ne suis pas du tout informée de ce qu'il se passe en dehors de Thèbes.❞
∞ Votre personnage pense-t-il à un éventuel retour des dieux parmi les mortels ? Quel est son avis sur cette rumeur ?
❝Impossible, les dieux sont les dieux. Pourquoi viendraient-ils maintenant parmi nous ? Cela fait des années que notre pays est comme il est, pourquoi maintenant ? Je pense que c'est une fumisterie mise en place par des hauts placés dans le clergé thébains ... Je n'ai aucune autre explication à vous donner.❞
∞ Que pense votre personnage sur l'arrivée massive d'étrangers à Thèbes ?
❝Ils sont effrayants avec leurs nez droits et leur peau pâle comme de la craie. Ces romains nous envahissent petit à petit, on en voit beaucoup à Thèbes. Ils ont même leur propre quartier. Bientôt nous verrons un romain sur le trône ... ça ne devrait pas tarder si ça continue ainsi. Et puis ces gens de l'orient, qu'on voit arriver avec leurs soieries et leur accent étrange. Ça n'augure rien de bon. J'essaye d'éviter de leur adresser la parole, même lorsqu'ils s'adressent à moi.❞


qualités ∞ bienveillante, courageuse, prudente, introvertie, joueuse ; défauts ∞ têtue, rancunière, méfiante, curieuse, calculatrice ; rêve ∞ trouver la paix ; pire cauchemar ∞ voir le reste de sa famille mourir devant ses yeux ; membres de la famille ∞ Pakhémetnou (son fils), Paï (l'homme qui s'occupe de sa maison, sorte de majordome), Meidoun et Ouadjousy (père et mère vivant à Memphis), ses 5 frères qui vivent un peu partout en Égypte, Myt (le chat) ;
pseudo ∞ yiiie ou yoonie ; fréquence de connexion ∞ 7/7j ; comment as-tu connu le forum ∞ je fais partie de ceux qui l'ont créé ; autre compte ∞ un suffit amplement ; célébrité sur l'avatar ∞ Deepika Padukone ;




Dernière édition par Summayah le Lun 25 Mai - 0:57, édité 2 fois
avatar

Téoudjâef
le malicieux
Je me prénomme Téoudjâef. On me connait plus sous le surnom de : Téou' . Je suis né(e) il y a : 26 ans dans la charmante ville de : Thèbes. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 69 papyrus. Je suis actuellement : Célibataire, je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Tahar Rahim. Je dois mon avatar à : Yiiie.Tahar Rahim - Téoudjâef

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: SUMMAYAH feat. deepika padukone (TERMINEE)  -  Dim 24 Mai - 22:39
Bienvenue à toi aussi

On va pouvoir RP ensemble et faire des gosses




Allez, bon rp
avatar

Summayah
fille de Meidoun
Je me prénomme Summayah. On me connait plus sous le surnom de : Summa Je suis né(e) il y a : 19 ans dans la charmante ville de : Memphis Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 245 papyrus. Je suis actuellement : veuve je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Deepika Padukone. Je dois mon avatar à : Yiiie.

MES RELATIONS
Pakhémetnou (mari décédé).
Pakhémetnou fils (fils âgé de un an).
Paï (homme à tout faire).
Niu (nouveau serviteur).
Meidoun et Ouadjousy (ses parents).
Isdès (ennemi juré).
Téti (ennemie).
Amenophis (ennemie).
Imhotep (sombre vizir).
Myt (un chat noir).

MES HISTOIRES
faire justice (ici)
supplice du désert (ici)
les mots de l'affabulatrice (ici)
suspicions d’État (ici)


Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: SUMMAYAH feat. deepika padukone (TERMINEE)  -  Lun 25 Mai - 0:56
Merci Téou Je m'auto-valide

Contenu sponsorisé
Je me prénomme Contenu sponsorisé.


Sujet: Re: SUMMAYAH feat. deepika padukone (TERMINEE)  -  
 

SUMMAYAH feat. deepika padukone (TERMINEE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 

 Sujets similaires :

Noël est le seul jour de l'année où les hommes se conduisent comme les oies du Périgord, mais sans se forcer. | Willow & Kassim & Zohra ||PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris ||Just the same //feat Matt'// ||Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille ||Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung ||