KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)



avatar

Khelludja
princesse du désert
Je me prénomme Khelludja. On me connait plus sous le surnom de : la douce ou la princesse du désert. Je suis né(e) il y a : 25 ans dans la charmante ville de : Théra, mais elle a vécu parmis les bédouins sur les terres à l'ouest de l'Egypte. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 24 papyrus. Je suis actuellement : veuve, mais femme d'une nuit pour de nombreux hommes je vis dans la ville de : Thèbes, dans le bordel des Fleurs du Désert. On me dit souvent que je ressemble à : Gugu Mbatha-raw. Je dois mon avatar à : moi-même (Yiiie).

MES RELATIONS
Nédjemger (patron du bordel).
Ânkhti (la matronne).
Djaa (esclave au bordel).
Adjib (le chat).

MES HISTOIRES
soupires indiscrets (ici)
titre du sujet (ici)
titre du sujet (ici)


Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)  -  Dim 21 Juin - 13:24



Entre dans cette cité
❝Khelludja❞
princesse du désert

âge ∞ 25 ans ; lieu de naissance ∞ le lieu exacte est inconnu, quelque part dans le désert ; jour et mois de naissance ∞ inconnue ; statut civil ∞ veuve ; quartier d'habitation ∞ quartier Doua ; métier ∞ prostituée dans le quartier pauvre ; groupe ∞ étrangers ; niveau social ∞ pauvre ; crédit ∞ yiiie ;
Popularité à Thèbes (nobles)
■■□□□□
Popularité à Thèbes (peuple)
□□□□□□
Influence sur la population
□□□□□□
Soif de pouvoir
■□□□□□
Loyauté envers pharaon
■□□□□□
Croyance des dieux
□□□□□□


❝petite citation qui va bien❞

Je vais vous raconter mon histoire ∞

Ma vie ne vaudrait même pas la peine d'être racontée. Je me considère comme la dernière personne sur cette terre à qui l'on aurait envie de parler. Je ne suis rien. Une moins que rien. Ma vie ne vaut plus rien depuis que ces incidents l'ont fait basculer. Si seulement j'avais pu mourir à la naissance, comme mes autres sœurs. Si seulement. Mais bon, si tu y tiens réellement, je vais te la conter ... ma misérable histoire.

Je suis née bien loin de ces terres que l'on appelle Égypte, parmi ceux que vous appelez "le peuple Lybien". Ma mère et mon père étaient des bédouins, ils faisaient partis d'un immense groupe qui s'appelait "Les Pirates du Désert". Je n'ai jamais compris pourquoi à vrai dire. Nous n'étions pas des voleurs, encore moins des pirates. Peut-être étaient-ce les étrangers qui nous donnaient ce surnom, par crainte ? En tout cas j'ai vu le jour dans le désert, sous une tente. Ma mère a accouché de son treizième enfant et sa toute première fille, moi, juste avant de mourir. Mon père vécu très mal la disparition de sa femme, avec qui il avait passé tellement d'années et avec qui y avait eu cinq fils. J'étais ce que l'on peut qualifier de "mouton noir". J'étais haïe par mon paternel. Mes frères ne m'accordaient que peu d'importance, j'étais pour eux les restes d'une mère qu'ils avaient à peine connu. Pourtant je ne peux pas dire que j'ai vécu de mauvaises années.

L'aînée de la troupe, Jâbira l'accoucheuse, m'avait prise sous son aile. Je pense, qu'aujourd'hui, je peux dire qu'elle était comme une seconde mère pour moi. La vieille m'avait intégré parmi les femmes, en m'offrant la possibilité de la suivre lors de ses interventions. J'étais jeune, innocente, inculte et naïve. Je ne savais rien de la vie, je ne comprenais pas le monde qui m'entourait. Mais j'étais heureuse. Vraiment, la naïveté de l'enfance nous protège, d'une certaine manière. En tout cas, le temps passé à ces côtés m'avait appris beaucoup de choses, des leçons qui me servent encore aujourd'hui.

A seize ans, on m'a uni à un certain Wâ'iz, un jeune chasseur, fils du gardien du troupeau. Il était beau Wâ'iz. Avec ses boucles noires qui encerclaient sa large mâchoire. Et puis ses grands bras musclés qui m'avaient fait découvrir, pour la première fois, la balade à dos de chameau. Et sa tendresse qui m'avait faite femme, de la plus délicieuse et délicate des manières possibles. Oui, j'étais heureuse à cette époque. J'avais découvert l'amour, l'on m'avait offert une place dans la troupe en tant qu'accoucheuse, aux côtés de Jâbira, et mon père commençait tout juste à m'adresser la parole respectueusement. Que demander de plus ?

J'avais vingt ans quand cela c'était produit. Les Pirates du désert s'étaient aventurés près de la frontière égyptienne. Nous avions posé notre bivouaque dans une oasis. La nuit était tombée. Des milliers d'étoiles brillaient dans le ciel. Alors que le camp était silencieux, que tous les membres de la troupe étaient dans leurs tentes respectives, le massacre commença. Je ne peux pas en parler avec beaucoup de détails, je n'arrive plus à me souvenir de la scène. C'est comme si mon esprit rejetait ce souvenir si traumatisant. La seule chose dont je me souviens, c'est que j'étais la seule survivante. Nos ravisseurs m'avaient emporté pour me vendre au bordel des "Fleurs du Désert", là où je vis actuellement. J'étais considérée comme leur trophée à cette époque, et j'ai subi de nombreux sévices lors de ma captivité. Ma peau en garde encore des traces à certains endroits. C'est là que ma vie bascula. C'est à ce moment que je perdis à la fois ma famille, ma seconde mère, mon époux et ma dignité.

Voilà, c'est comme ça que je suis tombée ici. En arrivant au bordel, on m'a donné un nouveau nom, Khelludja. Je ne sais plus comment je m'appelais, avant de venir à Thèbes. En tout cas, selon le chef de l'établissement, il sonnait bien pour la clientèle. Je suis Khelludja, la douce, connue parmi les nobles clients qui viennent dans la maison comme la princesse du désert. Ma chevelure sauvage a donné du fil à retordre à la coiffeuse de la maison. Mais maintenant, personne n'y porte un réel intérêt, même pas cette vieille folle. J'ai laissé tomber ces perruques que l'on a voulu m'enfiler. Elles me font bien rire, ces égyptiennes. Surtout celles qui se font passer pour des étrangères, dans le bordel. Je pense que je suis la seule vraie femme qui ne vient pas d’Égypte. J'en suis fière.

Je fais partie de ces travailleuses de la chaire. Nombreuses sont celles qui vivent dans la misère. Je peux m'estimer chanceuse, si je puis dire. Je vis dans une maison relativement réputée, propre, où les chaires se mêlent et s'entremêlent régulièrement. Nous n'avons pas de problème d'argent. En tout cas, le patron de cet établissement ne nous laisse pas croire le contraire. Je souhaite retrouver une vie décente, quitter cet endroit qui empeste la transpiration et les liquides de l'amour. Cependant, c'est compliqué de s'échapper de cet établissement sans argent, en remboursant la dette colossale que je dois au patron, tout ça en sachant que je ne parle pas très bien l'égyptien.

Moi, prostituée du bordel des Fleurs du Désert, je tente de me faire une place dans ce monde cruel. Je vends mon corps et mes charmes aux riches, j'accouche certaines femmes de la maison qui n'ont pas réussi à se protéger. Je garde l'espoir qu'un jour, tout ceci se transformera en quelque chose de meilleur. Que je puisse retrouver ma vie d'avant.


∞ Que pense votre personnage à propos des évènements actuels ? Cela ne l'intéresse pas. Elle porte peu d'intérêt au peuple égyptien qu'elle trouve hautain et désagréable. Elle sait par contre que si une guerre se déclenchait, ce ne serait pas bon pour les affaires de la maison. Elle espère que la paix continuera le plus longtemps possible, jusqu'à ce qu'elle puisse quitter son statut de prostituée.
∞ Votre personnage pense-t-il à un éventuel retour des dieux parmi les mortels ? Quel est son avis sur cette rumeur ?
Elle ne croit pas aux dieux égyptiens, et encore moins à leur retour.
∞ Que pense votre personnage sur l'arrivée massive d'étrangers à Thèbes ?
Etant elle-même une étrangère, elle approuve cette arrivée. Elle n'a pas plus d'avis là-dessus que sur le temps de cuisson des galettes de blé.


qualités ∞ docile, douce, persévérante, courageuse, optimiste ; défauts ∞ provocatrice, franche, capricieuse, nostalgique, discrète ; rêve ∞ retrouver sa vie d’antan ; pire cauchemar ∞ rester prostituée toute sa vie ; membres de la famille ∞ les filles du bordel ;
pseudo ∞ yiiie ; fréquence de connexion ∞ autant que possible ; comment as-tu connu le forum ∞ je suis administratrice dessus    ; autre compte ∞ Summayah ; célébrité sur l'avatar ∞ Gugu M'batha-Raw ;


avatar

Imhotep
l'esseulé
Je me prénomme Imhotep. On me connait plus sous le surnom de : la vipère. Je suis né(e) il y a : 40 ans dans la charmante ville de : Thèbes Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 34 papyrus. Je suis actuellement : célibataire je vis dans la ville de : Thèbes On me dit souvent que je ressemble à : Pedro Pascal Je dois mon avatar à : elf

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)  -  Dim 21 Juin - 16:00
vas-y je vais passer ma vie au bordel maintenant
avatar

Khelludja
princesse du désert
Je me prénomme Khelludja. On me connait plus sous le surnom de : la douce ou la princesse du désert. Je suis né(e) il y a : 25 ans dans la charmante ville de : Théra, mais elle a vécu parmis les bédouins sur les terres à l'ouest de l'Egypte. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 24 papyrus. Je suis actuellement : veuve, mais femme d'une nuit pour de nombreux hommes je vis dans la ville de : Thèbes, dans le bordel des Fleurs du Désert. On me dit souvent que je ressemble à : Gugu Mbatha-raw. Je dois mon avatar à : moi-même (Yiiie).

MES RELATIONS
Nédjemger (patron du bordel).
Ânkhti (la matronne).
Djaa (esclave au bordel).
Adjib (le chat).

MES HISTOIRES
soupires indiscrets (ici)
titre du sujet (ici)
titre du sujet (ici)


Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)  -  Dim 21 Juin - 16:05
Viens seulement
avatar

Téti
fille de Néhésy
Je me prénomme Téti. On me connait plus sous le surnom de : Téti Je suis né(e) il y a : 18 ans dans la charmante ville de : Thèbes. Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 270 papyrus. Je suis actuellement : destinée à rester pure et chaste. je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Marina Nery. Je dois mon avatar à : electric bird.

Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)  -  Dim 5 Juil - 13:06
Elle est belle la madame
Sum-sum à cédée, ça y est la course aux doubles comptes à commencée xD



eat pray love
avatar

Summayah
fille de Meidoun
Je me prénomme Summayah. On me connait plus sous le surnom de : Summa Je suis né(e) il y a : 19 ans dans la charmante ville de : Memphis Depuis mon arrivé(e) j'ai rédigé : 245 papyrus. Je suis actuellement : veuve je vis dans la ville de : Thèbes. On me dit souvent que je ressemble à : Deepika Padukone. Je dois mon avatar à : Yiiie.

MES RELATIONS
Pakhémetnou (mari décédé).
Pakhémetnou fils (fils âgé de un an).
Paï (homme à tout faire).
Niu (nouveau serviteur).
Meidoun et Ouadjousy (ses parents).
Isdès (ennemi juré).
Téti (ennemie).
Amenophis (ennemie).
Imhotep (sombre vizir).
Myt (un chat noir).

MES HISTOIRES
faire justice (ici)
supplice du désert (ici)
les mots de l'affabulatrice (ici)
suspicions d’État (ici)


Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)  -  Dim 5 Juil - 13:16
Mooooh *_* Choupitou !
Oh oui, j'ai cédé Very Happy je suis faiiible !



ₓdésespoir malsainₓ
❝Il fallait bien en arriver là. Je ne souhaite la vie que j'ai vécu à personne. Même pas à mon pire ennemi. Je suis esclave de mon destin, enchaînée à un boulet que je tirerai jusqu'à ce que mes os se brisent sous le poids des responsabilités de mon rang, de mon statut et de cette cité maudite.❞


Contenu sponsorisé
Je me prénomme Contenu sponsorisé.


Sujet: Re: KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)  -  
 

KHELLUDJA feat. gugu mbatha-raw (TERMINEE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 

 Sujets similaires :

PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris ||Just the same //feat Matt'// ||Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille ||Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung ||Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez) ||